Cytotechnicien-ne, Etudes Post Diplôme

 

La profession

 

Le/la cytotechnicien-ne effectue, à l’aide d’un microscope et après traitements spécifiques des prélèvements, des dépistages cytologiques: il/elle recherche les cellules constituant les frottis normaux, inflammatoires, atypiques, les lésions intra-épithéliales et les lésions cancéreuses.             Le matériel analysé provient de nombreux organes du corps humain autant gynécologiques (col, vagin, vulve, ovaire) que non‑gynécologiques (poumon, liquide, urine, thyroïde, pancréas, ganglion, lcr, etc).

Les résultats permettent d’établir la normalité ou la présence d’agents inflammatoires, de lésions bénignes, de cancers mais aussi de faire un diagnostic sur des cytoponctions (masses ou nodules) uniquement accessibles par chirurgie.

Le/la cytotechnicien-ne travaille de manière autonome et possède la signature diagnostique de certains prélèvements gynécologiques. Il/elle travaille en étroite collaboration avec les cytopathologistes et pathologistes.

 

Les débouchés

Hôpitaux ou cliniques ayant un service de cytopathologie, laboratoires de cytologie ou de pathologie.

La formation

La formation, d’une durée de 1 année à plein temps, est de niveau tertiaire et se termine par l’obtention d’un diplôme de Cytotechnicien-ne  délivré par le DIP et reconnue dans toute la Suisse, par la Croix-Rouge Suisse et les sociétés de ce domaine de la santé.

Les premiers 6 mois sont consacrés à l’acquisition et à la reconnaissance des images et des critères cytologiques nécessaires à l’établissement des diagnostics.

Les 6 mois suivants consistent en un stage de cytologie dans un laboratoire spécialisé ou un hôpital disposant d’un service de cytopathologie.

 

Télécharger le flyer d’information.